Sortie HANDI-CAF de Salardù

Par Le 01/04/2017 0

Dans Handicaf

7 résidents du foyer de vie des Cigalons accompagnés de 3 éducateurs, deux parents et six cafistes ont passé 3 jours à Salardù au refuge « Juli Soler Santalo», accueillis par Idoia la maîtresse des lieux. Pour voir l'album photos de Mylène Aubin, cliquer sur l'image :

Salardu

A l’arrivée à Salardù tout le monde est content de se retrouver. On se remémore les sorties précédentes, se rappelle les petites histoires qui ont marqué les séjours des années passées ; bref la première soirée passe très vite, surtout qu’il faut préparer les équipements et régler les raquettes pour ne pas perdre de temps le lendemain.

Au programme du séjour, Claude et ses acolytes, ont prévu pour le petit groupe deux randonnées en raquettes.

Le mercredi sortie jusqu’ au plateau des «Bains de Tredos ».

Dès le matin le ciel est au bleu, pas un nuage à l’horizon. Si nous avions mis nos bonnets et moufles dès le départ, très vite nous sommes obligés d’enlever les couches pour finir en tee-shirt et casquette. La neige est encore là mais elle commence à fondre. Cette première promenade, assez tranquille, nous conduit tout de même vers des paysages magnifiques. Tous les randonneurs des Cigalons apprécient car les conditions sont idéales et le dénivelé faible ;  les échanges sont nombreux et la balade conviviale.

Le Jeudi sortie au « Tuc deth miei» au départ de Beret

Là aussi le soleil est omniprésent. La randonnée s’annonce un peu plus difficile, mais le rythme imposé par Pierre est très adapté aux marcheurs des Cigalons peu aguerris. Ainsi tout le monde a pu atteindre sans difficulté le sommet et apprécié cette randonnée. La vue sur la station de Baqueira et tous les sommets environnants  offre un panorama auquel nous ne sommes pas habitués à Lit et Mixe. Un bon pique-nique  et un peu de repos  avant de repartir, la descente est tout aussi belle. Chacun est ravi de sa journée, fier  de son effort et de sa performance.

Au moment du départ le vendredi tout le monde se dit : « A l’année prochaine ! ». Même si on suggère  parfois qu’on pourrait peut-être aller  voir ailleurs, faire de nouvelles découvertes, nous sommes tellement bien accueillis à Salardù qu’on s’y sent presque chez nous et qu’on a très envie de revenir. Comme toujours nous avons passé un séjour de rêve, qui laisse de bons souvenirs que  les résidents des Cigalons ne manqueront pas de raconter à leurs pairs de retour au foyer.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire