Hike, Climb, balneo, Music and cool attitude to Bagnères de Luchon.

dj0064 Par Le 14/03/2020 0

Luchon

After a coffee at home …. , nous voila tous les 5 partis sous un ciel couvert, pluvieux à l'approche de la vallée de la Garonne et neigeux à l'entrée de Bagnères de Luchon. Pas de quoi mettre des cafistes dehors mais voila, il fallait se parer de beaucoup d'optimismes. Se fut notre tenue de rigueur le jour, la nuit on pouvait s'en libérer et laisser de coté quelques couches. Une fois le camp de base installé à l'hôtel du petit train, notre première activité fut une promenade dans les rues, les avenues et les boulevards de Luchon, histoire de repérer quelques restos pour le soir et de boire un coup avant la surprise du Week end. La seconde activité se voulait bien plus sportive bien sûr. Saint Mamet, commune voisine est dotée d'une bien jolie salle d'escalade. Mes compagnons du jours tous novices se sont prêtés au jeu et ainsi faire leurs premières longueurs dans cette SAE (structure artificielle d'escalade) avec une mention très bien à Fabienne. Ensuite, crêpes bretonnes et cidres additionnés d'un délicieux dessert enveloppé de crème fouettée (il n'y a pas dehors qu'il y en avait) furent notre réconfort après 2 heures d'efforts. Après direction le casino qui fut notre refuge durant une bonne partie de la nuit . Le festival électro pouvait distiller ses premières notes de musique le tout dans une atmosphère bon enfant. Il est vrai que l'ambiance qui régnait à l'intérieur contrastait avec celle de l'extérieur. D'un coté foule, chaleur, du gros son diffusé par les platines des DJ montant jusqu'à 150 bpm et de l'autre quelques brebis égarées, fraîcheur, silence et légèreté avec ces gros flocons abandonnés ici ou là s'accrochant aux branches des arbres ressemblant à des notes de musique sur une portée musicale et hivernale. Le retour au camp de base vers 4h du mat était le bien venu, il ne restait plus qu'à attendre l'heure de l'after sous la couette et l'éclaircie providentielle tant espérée déclenchant la rando raquettes du samedi. Après quelques hésitations concernant le lieu, la sortie big foot se passa du coté du village d'Artigue et on devait passer par la cabane du plan de Bose, rejoindre le village de Gouaux de Luchon et revenir sur Artigue. Seulement… ON DEVAIT. Manque de bol ou plutôt de sommeil, une piste pourtant évidente fut manquée à un carrefour il est vrai à 5 directions. La mauvaise fut prise bien sûr, de bonnes pentes, des embranchements douteux et hasardeux n'amenant nulle part furent notre menu mais le tout dans un beau décor enfin hivernal doit on dire. Une bonne couche de poudreuse craquait sous nos pas, la forêt de sapins recouvert de neige régalait nos papilles gustatives et pupilles oculaires. Petite pause casse croute à 15h mais le froid qui commençait à nous caresser l'échine nous obligea à écourter celle ci et d'apercevoir la voiture vers 16h30. Pour nous réchauffer une seule solution, les Thermes de Luchon et ses eaux chaudes et sulfureuses, bains bouillonnants et vaporium pour se détendre et se remettre des efforts de la journée car elle était loin d'être finie. La soirée commençait au resto, entrecôte, pizza et camembert cuit au menu puis deuxième nuit au casino avec une ambiance folk, pop, rock, hip hop et latino avant qu'elle ne devienne électro et techno jusqu'à 4h du mat. Bref passage sous la couette puisque pour le second after un autre décor nous attendait les bras ouverts, a big room atmosphere to lake d'Oo. La rando du dimanche se passa sous un ciel entièrement bleu azur, la neige dans les basses altitudes avait disparu, l'accès au lac par son chemin d'habitude noir de monde l'été, était glacé et nous promettait un retour des plus prudent. Mais la température douce et printanière devait faire fondre tout cela et moi, comme un singe en hiver, de ne trouver rien d'autre que de me vautrer au milieu des branches d'un sapin couché sur le sol. Peu de monde dans cet endroit magnifique, la cascade faisait doucement entendre ses chuchotements de quoi faire une bonne pause et sieste n'est ce pas François. 3 jours et 2 nuits bien remplis de multi activité du coté de Bagnères de Luchon. Furent présents et dans l'ordre d'apparition au milieu des matinées : Fabienne, Roland (ou Roland et Fabienne), Véronique, Denis et François.

Lien photos 2

Vous devez être connecté pour poster un commentaire