Montagne d'Areng

dj0064 Par Le 13/08/2018 comment 0

Ardengost, village Pyrénéens du bout du monde. 9 habitants et 9 kms depuis Arreau que l'on y accède par une petite route de montagne bordée de précipices, étroite, sinueuse et qui n'en finit pas. C'est donc au km 0 que l'on emprunta par des escaliers en pierres l'itinéraire amenant dans un premier temps au col de Sonère par le chemin de Marie annonçant la sortie du village, puis dans un deuxième temps par le chemin de la Lit, magnifique sentier bordé d'arbres et de granges d'un coté et de muret en pierre de l'autre. Comme nos yeux ne pouvaient pas admirer le paysage car crètes, sommets et fond de vallée étaient encombrés de stratus se mouvant au grès des vents et des brises, nos regards se portaient tout naturellement au niveau du sol et dès l'entame du bois des Gouttes qu'elle fut notre surprise de découvrir cèpes, pieds de mouton et girolles. Une fois atteint le col de Sonère, il nous suffisait ensuite de suivre la crète jusqu'à la montagne d'Areng, notre premier objectif de la journée. Les rochers de l'arête d'Arrouye s'avéra être un terrain de jeu pour alpiniste en herbe où quelques pas d'escalade furent entrepris. Le repas fut vidé de son sac dans le brouillard provenant de la vallée de Barrousse par une température très fraîche. Lors de la descente, chute au virage, main gauche dans les crottes de mouton, main droite et fesse gauche dans une plantes épineuse, j'en porte encore aujourd'hui les stigmates. Une éclaircie fugace nous permit d'atteindre la montagne de Pin mais par manque de visibilité notre deuxième objectif, le sommet du Templa qui devait nous permettre d'approcher les vallées Luchonnaises ne fut pas atteint. La descente par les cabanes de Jézeau puis d'Ardengost signifiait notre retour au village sous le soleil. Arreau et sa fête locale pouvait nous accueillir et ainsi prolonger cette belle journée autour d'un verre et d'un gateau à la broche offert gracieusement par Nicole. Il est à noter l'excellent comportement de D B, pas d'école buissonnière cette fois ci, œil de lynx dans les sous bois et fin connaisseur de champignon.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
expand_less