On a marché sur la lune. Pic et pic et col et .........

dj0064 Par Le 19/10/2018 0

Point de Tintin, de capitaine Haddock, de professeur Tournesol, de Dupont et Dupond et encore moins de Milou et de Bianca Castafiore. Seulement Denis, Didier, Marie Pia, Géraldine et Frédéric de Fonsorbes pour effectuer ce long déplacement dans la vallée d'Aure qui finira au premier lacet de la route menant au tunnel d'Aragnouet. La remontée de la vallée de la Neste de la Géla fut entreprise dès 8h30 sous un beau ciel bleu. Arrivés au premier contrefort de Baroude, nous pûmes apercevoir de près quelques beaux sommets tels que les pics de la Géla et de Gerbats. Après avoir passé ce raidillon, un tout autre paysage bien particulier s'offrait à nous, un terrain plat, mi herbeux mi rocailleux, faisant penser à certain que l'on se trouvait sur une autre planète parsemé de laquets. Exit le refuge de Baroude, seul son socle indiquait sa présence car détruit par un incendie il y a quelques années. Enfin on pouvait admirer les 2 lacs de Baroude nichant au pied de la barrière du même nom allant du pic de Gerbats au pic de Troumouse protégeant un petit glacier à sa base. Restait à atteindre le port de Baroude. Le pic de Troumouse à l'ouest, la Munia au sud ouest et la Robinéra au sud, une jolie brochette de 3000. Pour nous, direction l'est et le pic de Barosa par un étrange et lunaire relief. Ensuite, non loin de là, plein nord, le pic de Port Vieux nous tendait ses bras et nous offra son hospitalité pour prendre un repas bien mérité. Nos yeux écarquillés étaient rivés sur ses merveilles de la nature, d'innombrables sommets ouvraient grand nos paupières, les vallées profondes aux alentours dilataient nos pupilles, la vue sur les lacs était admirable et l'ambiance soudainement brumeuse rendait l'atmosphère encore plus magique. Après le repas, il fallait atteindre le Port Vieux où les nuages venaient à mourir sans réellement franchir cette frontière et ensuite on pouvait commencer la longue, longue, longue descente dans cette magnifique vallée de la Neste la Géla encore habitée par le berger et ses troupeaux.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire