Course aux sommets : Adarza mais pas que.

Le 10/01/2021 0

Dans Randonnée montagne

En ce 1er week end de 2ème déconfinement et la dernière journée avant que l'hiver calendaire et météorologique ne s'installent, rien de tel qu'un petit tour au plus beau pays du monde : le Pays Basque. Alors que pour certains c'étaient l'occasion d'aller faire la course aux cadeaux de noël, pour nous , Nono, Soso, Véro, Roro, M. Jo, Didier, Eve, et une nouvelle recrue Bernadette déjà habituée à avaler les kms, peut être moins les D+ mais cela reste à confirmer et à prouver, c'étaient la course non pas à un sommet mais à 6 , certes modestes mais avec plus de 1000m de D+ et comme toujours dépassant allègrement les 15kms. Nous laissâmes les voitures au col d'Aharza mais avant de prendre une direction sud vers le point culminant de la randonnée, une séance d'échauffement sur le pic d'Oylarandoy bénit nos membres inférieurs, décongestionnant nos poumons, dilatant nos artères et ainsi on a pu faire le point de nos vieilles carcasses rouillées suite à ces semaines de disette pédestre. Ce sommet coiffé d'une petite chapelle fut l'occasion dans la plus grande discrétion d'effectuer une petite prière pour que ce virus nous laisse tranquille pour des siècles et des siècles. Retour au col et armés de nos bâtons et moi de bonnes intuitions car connaissant pas ce petit secteur sur les flancs boisés du Munhogain, pas questions dès la reprise d'amener mes camarades sur des sentiers hasardeux que par contre moi j'affectionne. Quelques sentes tout de même dont j'ai le secret nous permirent d'atteindre le second sommet de la journée. Ensuite, sous un ciel bleu et des températures plus que douces pour la saison, (pour preuve ces dames étaient de sortie en tee shirt manches courtes s'il vous plait), en enfilade, l'Urdiakoharria, le pic d'Arrolakoharria se présentant comme une forteresse imprenable face à nous, furent pris d'assaut sous le regard moqueur et rieur d'un groupe de chèvres paisiblement installées au soleil et sous la protection d'un bloc rocheux de quelques bises venant du nord. Restait l'Adarza. Celui ci nous obligea à tirer des bords et de louvoyer sur ses pentes nord où quelques piteux névés subsistaient pour atteindre son éminence vers 13h. Pause repas mais avec un accueil un peu frileux. En effet petit cumulus qui devenait grand n'avait d'autre idée que se placer entre soleil et notre salle de piquenique. Les uns préférant poursuivre jusqu'au Mendimotcha, le 6ème, les autres ne désirant pas continuer et moi ne voulant surtout pas que la réfrigération ne se transforme en glaciation de mes camarades repus, un replis stratégique s'opéra. Perte de quelques hectomètres pour gagner quelques degré celcius réjouissait enfin de compte tout le monde. Retour par le même itinéraire sauf que pour éviter la remontée du Munhogain , un petit sentier bordé d'ajonc fut pris obligeant certains d'entre nous à lever les mains au ciel comme signe de victoire ... sur nous même bien sûr. Le caddie était plein on pouvait rentrer à la maison la tête pleines de belles images en couleurs.

Lien photos 2

randonnée montagne

Vous devez être connecté pour poster un commentaire