GR 10 3° étape

Par Le 09/03/2015 0

Dans Randonnée montagne

GR10, 3e étape entre Ainhoa et Bidarray.
Une journée splendide que celle de  ce samedi, un grand soleil, une température estivale, un ciel tout bleu, une  visibilité excellente et, pour couronner le tout, peu de monde sur les  sentiers. Le départ de la traversée s’est effectué à l’endroit même où la  précédente s’était achevée voici quelques temps : le centre du village. La  première partie est assez simple et mène au col des Trois Croix. Tout au long de  la journée, le parcours est varié et un rythme régulier permet de couvrir les 22  km de l’itinéraire en exactement 7 heures. La première partie permet de gagner  la ferme Esteben, après plusieurs montées et descentes dans un paysage  splendide. La côte atlantique, les villes qui la bordent, Larroun, les Trois  Couronnes, la neige sur le Pays Basque espagnol, sont les éléments qui ont  marqué la progression des deux premières étapes.
En ce jour, l’Artzamendi se  rapproche peu à peu et une fois franchi de col des Veaux, les Pyrénées enneigées  apparaissent, dominées par le pic d’Anie et le pic d’Ory.
Les crêtes d’Iparla  sont tout aussi splendides, dépourvues de neige, seul le mont Autza, plus au sud  est encore blanc. L’Irubelakaskoa, pyramidal à souhait, marque le fond de la  vallée.
La descente sur Bidarray est sportive, car le sentier est assez  malcommode au départ. Il serait dangereux par temps humide, mais il mène bientôt  à la Grotte du Saint-qui-Sue (Harpeko Saindua). Un gros éboulement oblige à  quelques détours, avant la descente finale sur Bidarray, le long d’une petite  route bordant le Bastan. La randonnée se termine devant le pont d’Enfer. C’est  une très belle étape que celle de ce jour, réalisée dans de très bonnes  conditions et avec un groupe bien agréable.
 
 

randonnée montagne

Vous devez être connecté pour poster un commentaire