Grandeurs et ascendances. Les deux font la paire.

dj0064 Par Le 19/10/2019 0

Dans Randonnée montagne

Au programme de ce samedi 5 octobre : 2 Pics Acherito et Larraille, 2 lacs Ansabère et Acherito, 2 ambiances végétale et minérale, 2 pays France et Espagne, 2 itinéraires avec sentier et pas. Tout ça pour 3 dents et transformer des randonneurs peu habitués au milieu alpin en petits alpinistes le temps d'une sortie. Météo peu engageante, bruine et couverture nuageuse jusqu'au fin fond du cirque de Lescun. Le temps de quitter ma peau de nounours et d'enfiler sweat, pantalon, chaussettes, chaussures, d'arrimer le sac sur le dos et de franchir le pont de Lamary vers 9h voila que les premiers coins de ciel bleus apparaissaient pour ne plus nous quitter en attendant les rayons de soleil nous réchauffer la nuque au niveau d'un petit plateau à la confluence du gave d'Ansabère et du ruisseau de Pédaing. Là, un petit point topo fut établi puisque les aiguilles d'Ansabère et les 3 Dents ainsi que le Pic de la Chourique se dévoilaient enfin devant nous à l'entrée de cette clairière dans le bois de Landrosque sous la montagne d'Escoueste dominée par le magnifique ensemble Pic des 3 rois et le Dec. De Lhurs bien entendu. Ensuite petite pause au niveau de la "villa des privés d'amour" communément appelé cabane d'Ansabère avant la montée vers le col de la Chourique, un hors d'œuvre mais déjà un plat de résistance pour certains d'entre nous. A l'approche du col il a fallu faire un choix. Soit prendre un passage à mouton, versant nord raide herbeux et humide ou un passage à isard, versant sud encore plus raide mêlant herbe cailloux rocher mais sec où les 4 membres sont mis à l'épreuve. Ce choix laissant perplexe et presque sans voix mes fidèles randonneurs, je décidais donc seul de transformer la RM2 en alpine. Arrivés au col de la Chourique encore à l'ombre sous les 3 dents du même nom, le souffle de Pyrène commença à se faire sentir, la vue sur cette langue d'éboulis descendant du Mallo de Acherito montre toute l'étendue calcaire du site. Ayant pris le temps et la peine de déloger une quinzaine d'isards, dans ce fameux couloir ressemblant à un entonnoir, la voie pouvait être libre pour inspecter l'état de ces dents . Alors caries ou pas ? Avec nos bâtons (sauf moi), l'ascension se transformait en un véritable détartrage de celles ci, région calcaire oblige. Au sommet d'une des 3, juste de quoi poser les fesses, la vue due à la verticalité des lieux sur l'ensemble Mallo de Achérito, Pico Sobarcal ou Pic de Pétragème et Pico de Petrechema ou Ansabère faisait apparaitre sur nos visages des regards d'enfants émerveillés comme si nous étions devant une vitrine d'un magasin de jouets à l'approche de noël. De là, les 100 derniers mètres de dénivelé furent vite avalés pour atteindre le sommet du Pic de la Chourique 2084m vers 12h30. L'horloge estomacale se faisant entendre donc pause de la mi journée d'une heure bien méritée. Ensuite pour une remise en route toute en douceur, un itinéraire de crêtes composé de montées et descentes s'ensuivirent jusqu'au lac de la Chourique sans oublier de saluer au passage le petit lac d'Ansabère. A mon grand étonnement, l'esprit du groupe qui était montagnard jusque là devenait comptable à la vue de la dernière difficulté de la journée il est vrai déjà bien remplie. Les 300m de montée qui se présentait devant nous affolaient les comptes (eurs). On entendait parler de bilan altimétrique, de balance, allait elle nous faire plonger vers la cabane d'Ansabère ou le Pic Larraille. En tant qu'ancien gestionnaire et comptable et avec cette jeune et formidable équipe on ne pouvait que se diriger vers le point culminant, c'est à dire le deuxième sommet 2147m avec encore un terrain alpin et petites escalades offrant de magnifiques vues tant coté français qu'espagnol. Quelques expressions se faisaient entendre dans les rangs comme : "vin dieu, peuchère, boudiou" ou encore comme "oh la vache". La descente, 1000m d'un pet bien que raide et caillouteuse laissait place à un terrain bien plus souple et reposant pour nos pieds. Retour aux voitures vers 18h30. Merci à toute l'équipe d'avoir pu mener à bien cette sortie et d'avoir oui je le dis et je le répète donner de la satisfaction à son encadrant.

Denis

Lien photos 2

Descriptif 1

randonnée montagne

Vous devez être connecté pour poster un commentaire