Qui a dit qu'un bon repas avant la rando ne feraient pas bon ménage ?

dj0064 Par Le 30/12/2018 0

Dans Randonnée montagne

La dernière rencontre victorieuse contre Pyrène méritait bien une 3ème mi temps.

 

La météo matinale de ce dimanche 16 décembre n'étant pas favorable pour une séance de décrassage sur les pentes de l'Inchouriste, c'est donc tout naturellement que les hostilités amicales et chaleureuses allaient débuter au restaurant Alfitcha à Licq (resto que je conseille à tout le monde).

Au menu donc, soupe de légumes, truitelles, jambon ou saucisse ou magret de canard ou boudin avec sa garniture, fromage, œufs au lait, café et vin compris. On a échappé quand même à l'omelette aux cèpes. Un petit coup d'œil dehors pendant le repas pour voir si notre digestif, le chapeau de gendarme, était bien là et aussi, pour s'apercevoir, qu'après une matinée pluvieuse et brumeuse, le ciel était devenu d'un bleu limpide. La masse d'air avait changé. Trop beau pour être vrai. Exit le secteur chaud de la perturbation. Cette illusion trompeuse d'une après midi se plaçant sous les meilleurs auspices coté ciel, en fait, annonçait bien l'arrivée d'un front froid actif.

Lâché Véro, Rémi et Josette en éclaireur et en embuscade du coté de Tardets, les nouvelles n'étaient pas bonnes du tout. Tant pis, pas un mot à la troupe et nous voila partis vers 15h pour affronter l'option 3 de la journée, c'est à dire le digestif sur les pentes du Chapeau de Gendarme. Le groupe se scinda vite en 2. Déjà les 1er nuages blancs commençaient à caresser la Madeleine et les sommets d'Erretzu, d'Ahargou et de Bégousse. Mais la suite allait être moins câline, les ébats là haut dans un ciel noir allaient être plus fougueux. En effet, ceux ci étaient accompagnés de bonnes rafales de vent, d'éclairs, de tonnerre et d'une bonne averse. Le 1er groupe avait déjà atteint le sommet et rejoignait le second dans la descente emportant avec lui quelques membres du second. Seuls Sonia et moi même, cela aurait été dommage de ne pas finir l'ascension si près du but, terminaient le périple dans une ambiance brumeuse et mystérieuse.

Le retour pour tous se fit avec la plus grande attention car le sentier déjà bien glissant à la montée l'était encore plus à la descente. D'ailleurs, Domi pas assez vigilante dans un pas de danse que je qualifierais de valse emportait Jean Marc sur son passage. L'histoire retiendra, que ce digestif là, n'est pas à consommer sans modération et je le recommande à tout le monde. Participants : Akri, Didier, Dominique, Evelyne, Gisèle, Jean Marie, Jean Marc, Josette, Noelle, Rémi, Sébastien, Sonia, Véronique et votre serviteur Denis. Bon réveillon du 1er de l'an, pas trop d'excès, revenez en pleine forme et à l'année prochaine.

randonnée montagne

Vous devez être connecté pour poster un commentaire