RAQUETTES VALLEE D'OSSAU

joseph Par Le 21/02/2016 0

Dans Randonnée montagne

Samedi 20/02/2016 09h30 Port de Castet, en Vallée d’Ossau.

Ciel « grand bleu, pas de vent, et une température à la hausse pour ce début de journée qui s’annonce très agréable, pour le groupe de 16 randonneurs que nous étions, venu en « découdre » avec nos raquettes a neige. (Je précise…à neige…pour certains!…) Vite préparés, sac à dos et souliers lacés, nous entamons notre randonnée d’abord par une piste goudronnée, mais très vite nous pénétrons dans la forêt enneigée, où règne un silence magique. Au fil de cette légère ascension, nous n’apercevons pas de faune, mais le nombre de traces laissées dans la neige, nous indique que nous ne sommes pas seuls. Néanmoins, le silence règne en maitre…

Ouais, en fait de silence, c’est sans compter sur l’humeur joviale et rieuse de notre « Marco » national, dont "l’écho" résonne dans les bois….

Vers 1400m, nous chaussons enfin nos raquettes, car l’épaisseur de neige augmente sensiblement, et c’est sans se faire prier, que le groupe s’exécute. Entre-temps, nous levons les yeux pour deviner le tracé qu’il nous reste à faire dans cette forêt « un peu ombragée », avant de pouvoir sortir au soleil, et réchauffer un peu nos corps.

Ca y est, nous sommes au soleil, un soleil brillant de tous feux, plein de lumière, qui ravive nos cœurs après cette montée. Quel paysage grandiose, blanc, immaculé, pentes vierges de toutes traces, hormis quelques traces d’animaux…et surtout, ce calme et ce silence… Toujours, cet « écho » qui résonne, et qui n’a pas cessé depuis notre départ !

Peu à peu, nous parvenons au sommet, du "Coigt de Jau" 1550m, lieu où se trouve une clôture, coupant ainsi l’accès et surtout permettant d’éviter des chutes accidentelles de bétail dans les roches abruptes. Quoiqu’il en soit, nous déballons nos sacs pour une pause méridienne bien méritée….A l’issue de laquelle, certains se sont laissés bercer par cette chaleur plus que printanière, d’autres ont désigné et nommé les sommets environnants, d’autres n’ont rien fait, et "Un" seul,(dont l’écho revient toujours et encore) a décidé à juste titre, de nous sensibiliser sur le contenu d’un sac à dos. Frontale, Couverture survie, Cordelettes, Mousquetons…..Marco nous a fait l’article de ce que chaque randonneur doit posséder dans son sac. Bien Marco ! Chacun a été très attentif.

Après quoi, nous avons sagement pensé au retour, et là, "Feu vert" pour la descente. Aucun risque, pentes dégagées et douces, neige poudreuse et abondante, bref, chacun a pu « faire sa trace » à la descente….un vrai régal.. Sauf peut-être pour Patrick victime de crampes, mais bien vite assisté de notre amical Marco, qui l’a accompagné jusqu'au plateau un peu en contre bas. Au cours de la descente en  "free"j' ai pensé à cette série américaine où la petite Marie dévale une prairie et chute dans l’herbe…(OUA !ça chauffe !),mais nos Randonneurs n’ont pas chuté et ont tenu sur leurs …raquettes.

Voilà, sans autre incident notable, nous regagnons nos voitures,et toujours  "l’écho" qui nous accompagne et nous poursuit depuis le début de la journée... Plus tard, nous irons boire le "pot de l’amitié" au bar de Louvie Juzon, où après s’être félicités, nous avons reformé les équipages pour rentrer dans nos foyers communs.

BRAVO et MERCI à : (on dirait les nominations des césars !..) Patrick et Nicolas pour leurs courage et premiers pas en raquettes. MERCI aux filles, toujours fortes et motivées, MERCI aux garçons, assidus et appliqués.. Hum Hum !sans oublier Marco, sans qui les randonnées n’auraient pas cet esprit amical.

Joseph

Port castet1
Port castet2

randonnée montagne

Vous devez être connecté pour poster un commentaire