Soum d'Ypy 1743m et pic d'Aygarry 2099m. Les Pyrénées à l'état sauvage.

dj0064 Par Le 15/09/2019 0

Dans Randonnée montagne

Préférant décaler le départ d'une demie heure après un samedi passé du coté des 3 Sœurs , du Capéran de Sesques et du Soum de Mondaut ainsi que du coté du Casque de Gavarnie pour Sonia, c'est donc à 7h30 que le rendez vous était donné à la Plaçotte pour René, Sylvie, Akri, Sonia et moi même. Sébastien, quant à lui, était récupéré à l'épuisette au rond point du pêcheur à Navarrenx. Grand beau temps au dessus de cette magnifique vallée d'Aspe encore verdoyante mais des prémices de couleurs automnales se faisaient voir ici ou là. Seule, une rue de nuages qui semblait se dessiner au dessus du Deck de Lhurs, Billare, Lescun, Oelharisse jusqu'au Layens masquant le Pic d'Anie , coloriait de blanc un ciel totalement bleu. Le Soum d'Ypy puis le Pic d'Aygarry sont 2 sommets peu voire très peu visités (d'ailleurs personne rencontré, ceci semblant être très apprécié des vautours) car situés à l'ombre du seigneur de la région : le Pic de Sesques mais qui ne manquent pas d'intérêts autant visuel que sportif. 9h, enfin on pouvait lâcher les chevaux sur un bon sentier d'abord, puis sur ce qu'il en reste par endroit diront les amateurs de GR mais suffisant, au dessus du village d'Etsaut. Il se faufilait en premier lieu sur des pentes raides dans un bois sous le col de la Coundre que l'on atteignait après avoir dérangé quelques belles demoiselles à cornes et leurs petits dans un champs de fougères puis vint la rencontre avec la cabane de Lucharry et la cabane ruinée d'Ypy. Ensuite le parcours se fit sur une crête parfois boisée, parfois effilée, en corniche juste de quoi mettre les pieds voire un seul sous le Soum d'Ypy qui fut atteint en mettant les mains. Là, pause repas vers 12h30. Le restant de l'ascension se fit toujours sur une crête, en restant vigilant quand même, plus ou moins horizontale séparant les secteurs de Yèse et de Narbèze-Anchet. La montée d'abord sous puis sur l'arête ouest du Pic d'Aygarry demanda un bon coup de cul. Les 4 membres étaient mis à contributions. De là haut, vue magnifique sur l'amphithéâtre de la montagne d'Ourtasse cernée par les crêtes d'Ourtasse, Permayou, Isabe et Sesques rappelant certains bons souvenirs passés. La descente demanda beaucoup d'attentions tout en contemplant au détours d'un des nombreux virages les villages d'Etsaut, Borce, Lescun, Eygun et Cette. Le retour aux voitures était tout aussi apprécié que le verre pris au bistrot du village d'Etsaut. Un peu plus de 9h était passé dans une nature très sauvage et très apprécié par l'équipe.

rando montagne

Vous devez être connecté pour poster un commentaire