Billets de Marie

  • 4 jeunes grimpeurs au rocher d'Esquit,

    Par Le 23/05/2018

    Par ce samedi de mai, Amaury, Anaé, Nell et Mathéo sont allés grimper au rocher d'Esquit.

    La météo changeante de ces derniers jours nous a fait hésiter sur le lieu de la sortie, avant de revenir au choix initial, la jolie falaise située à Accous. Ils sont tous motivés, et pour certains, c'est leur première sortie en falaise !!!

    Le site est ombragé, mais il fait beau. Les enfants commencent à grimper, nous équipons quelques voies et ils prennent confiance avec le rocher, surface inhabituelle pour eux.
    Tous passent un bon moment.
    Nous mangeons tranquillement, puis reprenons la grimpe sur une autre falaise du site, ce qui permet aux enfants de découvrir le secteur de la grotte.
    Vers 16h30, nous rangeons le matériel et repartons aux voitures pour le goûter. Les enfants sont tous enchantés par leur sortie et décident de revenir une prochaine fois.

    Merci à Serge d'avoir proposé (et encadré) cette sortie aux enfants de l'école, ainsi qu'à Lionel et Aurélie, nouveaux initiateurs escalade au sein de notre club pour l'encadrement.

  • Pic de Gar, 1785m, le 15 octobre 2017

    Par Le 16/10/2017

    Nous sommes 5 à partir pour cette randonnée en cette journée estivale, guidés par Denis, en pleine forme et motivés.

    Dès le départ du village d'Eup, la vue sur les pics Saillant et du Gar, notre destination, nous émerveille. Les falaises verticales dominent cette vue magnifique.
    Nous commençons à marcher vers le petit village voisin de Bézin-Garraux, où nous croisons quelques lapins. La randonnée commence par un sentier en gravillon, très agréable, au milieu de la forêt. Nous marchons d'un bon rythme sur les sentiers qui montent gentiment, puis un peu plus raides, mais toujours sans difficultés. Nous nous arrêtons régulièrement pour regarder le panorama du Luchonnais.

    Après avoir fait un petit détour par un petit promontoire, pour admirer le paysage, nous prenons le chemin qui monte doucement jusqu'au col, puis nous rejoignons le pic Saillant (1756m), avec sa croix au sommet. Après quelques photos, nous rejoignons le col puis le Pic du Gar (1785m). Le panorama sur la vallée du Luchonnais y est magnifique.

    La présence de nombreuses orties au sommet nous dissuade d'y manger et nous redescendons un peu afin de prendre un bon repas dans la convivialité.

    Nous redescendons par la suite, et pour faire une boucle, nous prenons un sentier qui passe sous les falaises, ce qui nous permet de les admirer.
    Nous continuons de marcher en admirant les couleurs automnales de la forêt que nous traverserons plus bas. La traversée de cette forêt se révélera très agréable par la suite. Le sentier descend rapidement et nous avançons bien.

    Après une petite pause auprès d'une source miraculeuse, nous redescendons vers le village de Bézin-Garraux puis d'Eup, après avoir une randonnée de 1300m.

    Merci à Denis pour cette randonnée très agréable en cette journée ensoleillée, dans la bonne humeur et la convivialité qui caractérisent notre club.

    Lien vers les photos :  https://photos.app.goo.gl/du1WbzaAuSjLQ9tt2

  • Villages du Lavédan, dimanche 26 février

    Par Le 03/03/2017

    Nous sommes 4 (Dominique, David, Denis qui nous guide et moi) à partir ce dimanche matin d'Argelés-Gazost pour faire un tour des villages en Lavédan. Le soleil est bien présent et nous avons vite chaud. La marche est facile et nous traversons le village de Gez, sans toute fois aller jusqu'au pic du même nom.
    Nous continuons de marcher vers les villages de Sere en Lavédan puis Salles, où nous nous arrêtons pour regarder l'église et les fours à charbons.
    Nous allons jusqu'à Ouzous, la marche en toujours aussi facile, alternant les montées et descentes sur chemins. Nous mangeons au pied du Pibeste puis nous repartons pour voir les grottes d'Ouzous et le four à chaux.
    Nous rejoignons ensuite le village de Vidalos, où nous admirons le panorama depuis la tour. Nous rejoignons alors le village d'Ayzac-Ost, pour revenir à Argelés après avoir fait une bonne boucle.

    Merci à Denis de nous avoir guidé par cette belle journée, dans la bonne humeur et la convivialité.

    Voici un lien vers mes photos :
    https://goo.gl/photos/WZst9KKN6s4oKWCDA

  • Soum de Lèche (1844m) et tour de l'Arlas

    Par Le 30/08/2016

    En ce dimanche de la fin d'août, Denis nous a emmenés marcher autour de la station de La Pierre Saint martin.
    Constatant que le brouillard nous empêche de faire la randonnée prévue, nous décidons de faire le tour en sens inverse. Le groupe de 15 personnes se met donc en marche, en passant par les cabanes d'Issor et de Caque.
    C'est là que Denis a mis en place un jeu d'orientation et nous cherchons la croix des contrebandiers, petit cimetière de montagne.
    Nous rejoignons tranquillement le sommet du Soum de Lèche et après avoir admiré le panorama (pic d'Orhy...), nous décidons de partir en direction de l'Arlas pour cause de brouillard.
    Nous reprenons donc notre marche jusqu'au plateau où nous nous arrêtons pour manger. Les plus courageux d'entre nous ont rejoint le sommet.
    En repartant, nous assistons au repas d'une centaine de vautour autour d'un cadavre de vache...Impressionnant.
    Nous retournons vers la station par les sentiers et revenons au point de départ, qui se trouve maintenant en plein brouillard.
    Merci à Denis d'avoir mené cette randonnée au dessus des nuages. Si la météo nous a empêchés de suivre l'itinéraire prévu, tous les randonneurs présents ont passé une excellente journée en montagne.

    Lien vers mes photos

  • Béhorléguy (1265m), depuis Mendive, le 17 avril 2016

    Par Le 18/04/2016

    Nous sommes 6 à partir de Mendive ce dimanche matin, emmenés par Jeannot Bessouat.

    Nous partons à 9 h, sous le soleil. Nous suivons le sentier, tout en profitant du panorama du pays basque. La progression est facile et nous avançons bien. Il fait beau et nous avons vite chaud.

    Nous ne croisons personne, sauf quelques chevaux ayant passé tout l'hiver dans le coin.

    Aprés être passé au col, nous amorçons la dernière montée vers la crête. Cette montée, sans être difficile reste raide, bien que longue de seulement 80m.
    Il ne nous reste plus qu'à continuer jusqu'au sommet en suivant la crête sans difficulté, jusqu'à la croix, où nous nous installons à l'abri du vent pour manger.

    L'idée de Jean était de descendre via les crêtes, mais vu les nuages commencent à monter, cela ne nous semble pas une bonne idée, et nous décidons de les contourner.
    Le retour se fait donc sans difficulté et nous retournons aux voitures "à peine mouillés" par les quelques giboulées qui nous ont surpris sur le retour. C'est donc après 17 km et 1 100 m de dénivellés que nous retrouvons les voitures.

    Merci à Jeannot de nous avoir guidés au cours de cette randonnée bien agréable au coeur du pays basque.

    Lien vers mes photos : https://picasaweb.google.com/114758388613491612991/Behorleguy?authkey=Gv1sRgCN2jho6K7avu-gE

  • Dans Escalade

    Initiation escalade à Arthez d'Asson (21/02/2016)

    Par Le 22/02/2016

    Par ce dimanche ensoleillé, Jean-Marc a décidé de nous emmener grimper sur le joli rocher d'Artez d'Asson.

    Nous sommes donc 3 grimpeuses (Marie-Pierre, Caroline et moi) à partir avec Jean-Marc ce jour-là. Le soleil et le ciel bleu sont au rendez-vous, contre le rocher il fait même chaud.
    Nous commençons la journée en grimpant sur quelques voies faciles du rocher d'initiation, où Caroline, qui n'a janais grimpé, fais preuve de motivation et grimpe plutôt bien.

    Dans l'après-midi, nous décidons de nous entrainer aux manipulations de corde et de faire un peu de rappel, puis nous partons sur une voie plus longue de 40 m (le gabizos), afin de bien terminer cette journée bien agréable.
    Le soleil descend et la température baisse quand nous terminons la voie.

    Merci à Jean-Marc pour cette journée d'escalade bien sympathique.

    Marie

  • Pic du midi d'Ossau (1884m), le 10 mai 2015, par la voie normale

    Par Le 16/05/2015

    Alain avait décidé de nous (Luis, Itziar (adhérente basque espagnole) et moi) emmener voir l'Ossau en ce début de mai. Nous sommes donc partis samedi, dans le but de rejoindre le refuge de Pombie dans la soirée.

    Après 1h30 de marche facile, nous y arrivons vers 18h, et nous nous apercevons que le refuge (15 places) est déjà presque plein. Il y a juste assez de places pour nous. Après nous être instalés, nous partageons notre repas, et nous faisons la connaissance de Gérard (cafiste nantais), qui a décidé de tenter lui aussi la voie normale et qui se joint à nous pour le lendemain.
    Les discussions entre nous sont trilingues et nécessitent des traductions constantes : Itziar ne parle pas le français, mais l'espagnol et le basque, Luis parle le basque et le français, je parle anglais avec Itziar, Alain et Gérard ne parlent que le français...Cela donne lieu à des échanges parfois curieux, mais toujours efficaces.

    Nous décidons de partir à 6h30 le dimanche matin, avec un réveil à 5h30, donc, pas de veillée tardive.

    Après notre réveil matinal, nous partons donc à l'heure prévue, et à notre grande surprise, il fait déjà presque jour. Nous atteignons le col de Suzon, puis le bas de la première cheminée en 1h20.

    Alain part en tête, puis nous assure. Cette première petite difficulté passée, nous avons la surprise de voir (déjà !) de la neige. Nous nous ré-encordons, passons la deuxième cheminée.

    Devant l'abondance de neige, Alain prend la décision de rester encordés, piolets en main.

    Nous continuons notre progression dans les pentes enneigées où Alain nous guide, tout en suivant la trace faite par un couple d'alpinistes espagnols qui nous précéde de peu.

    Nos chemins divergent quand nous arrivons dans la troisième cheminée...puis à la croix. Nous restons encordés, toujours en suivant les traces, puis nous bifurquons sans suivre les traces.
    Encore quelques efforts, puis la pointe de France est en vue...

    Nous rejoignons la pointe de Navarre à 11h15. Après quelques minutes passées à admirer le panorama, toujours aussi beau (on peut voir jusqu'à l'antenne du pic du midi de Bigorre). Nous partageons notre repas au sommet, tout en commentant les sommets qui nous entourent (pic d'Anie, Ansabère, les lacs d'Ayous, toujours enneigés, Bious-Artigues...) dans une ambiance conviviale. Nous décidons de recommencer à descendre vers midi.

    Après un petit détour par la pointe de France pour changer de point de vue, nous amorçons la descente, dans la neige, qui heureusement n'est pas trop molle.Nous nous enfonçons de temps en temps.

    La descente est technique dans les pentes raides et enneigées. Le plus souvent, nous sommes face à la pente, piolet à la main, en enfonçant bien les pointes dans la neige. Quleques glissades sont là pour ponctuer la descente.

    Le passage de la troisième cheminée est tout de même rapide et Alain est là pour nous rassurer.

    La descente de la deuxième cheminée se fait en rappel. Nos compagnons espagnols nous ont rejoint et nous suivent de près.
    Il reste de la neige sous la cheminée et nous nous ré-encordons pour quelques mètres encore.

    Le passage de la première cheminée, aussi en rappel, s'effectue sans encombre.
    Nous sommes en bas de la cheminée à 17h, et nous commençon à descendre vers Pombie.

    C'est vers 19h, et après avoir fait une "bambée" que nous retrouvons notre voiture. Le soleil a été au rendez-vous durant toute la journée.

    Nous sommes tous très heureux de partager une bière à Laruns, dans une ampbiance conviviale et polyglotte, bien sûr...

    Merci à Alain d'avoir organisé et bien mené cette sortie d'alpinisme facile en conditions mixtes, à Gérard et Luis de m'avoir retenue dans les glissades, et à Itziar qui m'a donné l'occasion de parler anglais.


    Photos d'Alain et les miennes ici

  • Le Mailh (1665m), en boucle

    Par Le 04/05/2015

    Nous sommes 14 randonneurs motivés ce dimanche matin pour aller marcher en direction du Mailh, sous la direction de Jean Latrubesse.

    Nous partons du port de Castet (1000m) et commençons par suivre la piste. Après un kilomètre environ de marche, nous bifurquons et montons en lacets, hors sentier, en profitant des fleurs.

    La progression est facile et nous montons rapidement, vers le premier sommet, où une belle vue sur la plaine nous attend. Nous pouvons voir Mourenx, Lacq, jusqu'à Orthez...Le vent nous interdit de nous attarder plus longtemps...

    Nous suivons ensuite la crête de plusieurs petits sommetons. Pour le dernier, il faut passer entre les rochers, mais sans difficultés, jusqu'à arriver au sommet de Mailh.
    La vue est là aussi très belle, avec le Lauriolle, le Mailh Massibé et le rocher d'Aran. De l'autre coté, on peut voir le pic du Midi de Bigorre.

    Nous mangeons dans la bonne humeur, et redescendons en faisant une boucle, ce qui nous permet de découvrir la jolie petite cabane de Couscouilla.
    La progression est facile et nous continuons de marcher, jusqu'à retrouver la piste un peu plus bas.

    Nous retrouvons les voitures, après avoir parcouru 11 kms et 850 m de dénivelé.Si le soleil n'était pas au rendez-vous de cette jolie randonnée, la pluie non plus, et nous sommes tous très contents de notre journée.
    Merci à Jean de nous y avoir emmené.