Les Mallos de Riglos

Par Le 24/10/2016 0

Dans Enfants - Ados

Les Mallos de Riglos : quel grimpeur n'a pas rêvé d'aller un jour découvrir ces falaises mythiques où se pressent d'innombrables cordées venues de toute l'Europe !

Depuis ce week-end, c'est chose faite pour nos 6 jeunes de l'école d'aventure : Léna, Solenn, Corentin, Géory, Marius et Matéo accompagnés de Jean-Marc et Jacques et guidés par Xabi.

Départ d'Orthez 7h du matin, c'est pas une heure pour des ados en vacances, alors que les copains feignassent au lit jusqu'à 13h ! Faut vraiment aimer l'escalade.

 

 

Après 3h de route, en découvrant le site depuis l'autre versant de la vallée, la réaction est immédiate, un seul mot : "Waouh !"

A mesure que l'on s'approche, une question vient à l'esprit avec de plus en plus d'inquiétude en voyant ces galets arrondis qui dépassent d'un conglomérat d'apparence friable : On ne va pas grimper là-dessus !!

Eh bien SI, vous êtes venus pour ça........

Riglos3

Img 2546

Bon, on va faire confiance à Xabi. Et c'est parti pour l'escalade d'une première voie de 130 mètres dans le Colorado, pas trop difficile pour cette première après-midi du samedi. La météo est clémente, profitons-en, ça ne durera pas. On termine la soirée par des petites "couennes" bien plus dures avant que la pluie ne nous fasse plier cordes et bagages.

Après une nuit confortable, lever à 7h30 quand même .... ils n'ont aucune pitié, ces vieux ! Xabi décide de changer le programme initial qui prévoyait l'ascension d'une grande voie, pour cause de vent violent et de bruine.

Sur les conseils du gardien du refuge, nous nous dirigeons vers le secteur Cuchillo où les voies sont protégées par un grand dévers ce qui signifie surplomb, doigts qui font mal, bras qui tétanisent. Heureusement qu'il y a Xabi pour équiper la voie dure, mais plusieurs jeunes, ainsi que Jean-Marc la réussiront en tête (j'avoue que pour moi les effets conjugués de la pesanteur et du poids des ans m'attirent plutôt vers le bas ..... et c'est sans complexe que j'abandonne avant de me faire mal).

Au final, malgré une météo douteuse, nous avons réussi à grimper sur ces cailloux arrondis et plus rien ne peut désormais faire peur à nos jeunes grimpeurs.

Nous avons même pris rendez-vous pour un autre séjour aux Riglos, avec des adultes j'espère, qui pourraient bénéficier de l'encadrement professionnel. Je n'oublierai pas de commander le beau temps cette fois !

 

Riglos 2

Pour voir les photos, cliquer sur l'image

Vous devez être connecté pour poster un commentaire